.
.
.
.




La première performance eu lieu le 5 novembre 2010, lors du vernissage de mon exposition personnelle à la galerie Susini. Seule dans une petite pièce isolée, nul n’était prévenu de cette performance. Déambulants dans la galerie chacun fut invité à me regarder dans l’un de mes moments les plus intimes.
Cette performance veut tout simplement donner à regarder. Réellement endormie grâce à des sommnifères et des boules quiès, je ne suis plus dans le contrôle de mon image.
Le sommeil est mon instrument de créativité. C’est dans l’endormissement que je puise mes idéees, il est mon imaginaire et mon regard.

Ceci est mon portrait d’artiste: éphèmère, en chair et en os.